A vous lecteurs fidèles de L'Epopée d'Abstrack à Fjerïng, aux visiteurs d'un jour et aux curieux d'un soir,
MONSIEUR A QUELQUE CHOSE À VOUS DIRE.
Depuis maintenant un temps certain, vous suivez les aventures d'Auguste Flastair dit MONSIEUR.
Or, comme vous l'avez, à coup sûr, déjà ressenti, celles-ci s'approchent de leur terme.
Oui, nous voilà à l'aube d'un dénouement que nombre d'entre vous espèrent être à la hauteur des ambitions de MONSIEUR.
Oui, MONSIEUR est en train de prendre le pouvoir à Fjerïng.
Oui, il a atteint les frontières de son périple, et celui-ci va s'achever.
MONSIEUR raconte son histoire.
Elle est pareille à un terrible témoignage du temps, le récit intime du monde moderne et de ses tourments.
Cependant, MONSIEUR est un poète qui à chaque mot réinvente son univers, MONSIEUR progresse au même rythme que son histoire passée et présente.
Et ce récit est non seulement la résurgence de souvenirs précis, car tout ce que raconte MONSIEUR est vrai, que la transcription immédiate de ce qui lui arrive avec, et c'est là où une vérité s'est faite jour dans l'esprit de MONSIEUR, avec donc la compréhension à postériori de la dramaturgie intime de tous les événements qu'il a traversés.
Comme le héros tragique qui au moment de se jeter, les yeux crevés dans quelque gouffre obscure, ou d'être emporté tout sanglant par ses chevaux emballés, se retourne vers son passé et distingue le sens de sa destinée, MONSIEUR, lui aussi est désormais capable de répondre à la question que doit se poser tout créateur, fut-il divin : Quelle est la signification de tout cela ?
En termes plus intelligibles, MONSIEUR vient de comprendre à la fois ce qui lui est arrivé et ce qu'il raconte.
Or vous, lecteurs fidèles, vous avez suivi avec confiance le formidable périple de MONSIEUR, pensant que votre guide savait pertinemment vers où il se dirigeait, car lui seul est en mesure de décrypter les cartes, les chemins, les traces sur la route, et bien vous, lecteurs, il va vous falloir accepter que MONSIEUR fasse une pause, qu'il s'arrête un moment au bord de la chaussée pour mieux observer les étoiles ou les coordonnées géographiques de ses instruments d'orientation.
Il va vous falloir accepter qu'il aille ajuster des événements passés, remonte dans le temps et ré-agence certaines données afin que le monde qu'il crée se superpose enfin et avec précision à la seule VÉRITÉ qui vaille, la vérité de la LOGIQUE et de la RAISON.
Et lorsque ce travail d'horloger sera achevé, alors s'élèvera devant vous le monument implacable d'une épopée moderne écrite avec des outils d'aujourd'hui.
Nous pourrions voir là comme un ricanement des dieux : les destinées, même si elles sont inscrites à l'avance sur des tablettes d'argile, demandent parfois d'être réécrites après coup.
MONSIEUR a dit.